×
Vous avez déjà voté pour ce commentaire
En haut

La Rue Ketanou

Horaire

21 Mars à 20:30

Téléphone

xxx xxx 11 60 Montrer

Prix

Entrée — 45 CHF.

La Rue Kétanou reprend la route cette année avec un nouvel album, « Allons Voir », aux couleurs de chansons folk vagabondes et fidèles à leur plume engagée, réaliste et humoristique. Après leur concert complet aux Docks en avril dernier, la foule de Paléo et de Thônex Live les attend. À découvrir ou plutôt redécouvrir sur scène samedi 21 mars 2015 à Thônex Live, Genève. Billets disponibles dès vendredi 23 mai 2014 dans les réseaux Ticketcorner et FNAC.

Florent, Olivier et Mourad se rencontrent à la compagnie d’art du spectacle du Théâtre du Fil il y a 15 ans. Déjà, de futurs refrains et mélodies se promènent à l’arrière du tour bus. En 1999, c’est avec accordéon et guitares en bandoulière qu’ils se font remarquer dans les bars, petites salles et surtout la rue. Le trio de chanteurs et comédiens séduit avec cette phrase d’accroche « C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est La Rue Kétanou ».

Leur rencontre avec le groupe Tryo en 2000 marque un tournant. En découle un premier album, « En attendant les caravanes », produit par ce dernier. La sauce prend et leur popularité ne cesse de grandir grâce à des chansons capables de faire rire ou pleurer. En 2002, c’est la consécration pour leur deuxième album « Y'a des cigales dans la fourmilière ». Parmi les tubes de cet opus figurent Les hommes que j’aime ou encore Almarita. Les plus grands festivals se les arrachent, des Vieilles Charrues aux Francofolies de la Rochelle, sans oublier Paléo dont ils fouleront l’herbe cet été. Leur son estampillé La Rue Kétanou, pur melting pot de chanson française, folk et musique tzigane, leur ouvre le cœur de toute une génération d’amateurs de chansons francophones festives, authentiques et engagées. 

Début 2014, un sixième album aux couleurs de chansons folk vagabondes voit le jour, « Allons Voir ». Moins festif que les cinq précédents, il reste fidèle à leur plume engagée, réaliste et humoristique. Nouveauté, l’harmonica remplace parfois l’accordéon et, accompagné de guitares, soutient les mélodies folk sur Allons voir, Interdit et Un Tour. Les tonalités gitanes restent toutefois présentes comme sur Negrita et Les dessous de table entre autres.

15 ans plus tard, La Rue Kétanou est toujours là. Après leur concert complet aux Docks en avril dernier, le groupe rencontrera une fois encore le public romand. Il présentera sur scène son nouvel album et ravivera quelques airs anciens ! Qui n’a jamais chanté La Rue Kétanou autour d’un feu ? Rendez-vous le samedi 21 mars 2015 à Thônex Live. Il n’y aura pas de feu, mais il fera chaud. 

0 commentaires