×
Vous avez déjà voté pour ce commentaire
En haut

Je Suis Vieux (Pas Beaucoup Mais Déjà)

Horaire

24 Mars à 19:00
25 Mars à 20:00
26 Mars à 19:00
27 Mars à 20:00
28 Mars à 19:00
29 Mars à 18:00

Téléphone

xxx xxx 44 84 Montrer

Prix

Entrée — 25 CHF.

Frédéric Recrosio est un poète qui ne poète jamais plus haut que son cul. Après avoir fait pleurer des malheureuses et culbuté des coiffeuses, le voilà qui se frotte aux aléas du grand âge (en fait, la quarantaine!) Sur ce thème, le comédien suisse aurait pu en faire des tonnes. Mais, comme à son habitude, refusant de s'acquitter du péage qui mène aux autoroutes de l'humour, il préfère glisser du côté des chemins de traverse qui dispensent généreusement leurs secrets aux enfants vagabonds. Ce que propose en effet Frédéric Recrosio, c'est d'inverser la désopilante formule de Roland Barthes : « Ce que cache mon langage, mon corps le dit. Mon corps est un enfant entêté, mon langage est un adulte civilisé ». On se gardera par contre de citer Schopenhauer, qui était allergique à toutes formes d'humour, à l'exception des blagues de Toto. Dans ce nouveau spectacle, le comédien déplore la disparition concomitante de ses cheveux et de ses illusions. Il le fait seul sur scène, derrière ou devant son bureau, mais pas dessus à cause de ses articulations rouillées.

Né à Sion quelques jours après l'assassinat d'Hailé Sélassié 1er, Frédéric Recrosio dispose d'un alibi en or. Son talent est taillé dans la même matière. Après des débuts au sein de Los Dos, il entreprend de poursuivre seul la conquête du public. En 2003, son premier spectacle solo, intitulé  Rêver / grandir / et coincer des malheureuses, lui vaut la reconnaissance du public et de la critique. Il récidive 5 ans plus tard avec Aimer, mûrir et trahir avec la coiffeuse. En parallèle, il écrit un livre, enregistre un disque et se produit dans différentes émissions radiophoniques, dont Le Fou du roi, présenté par Stéphane Bern sur France-Inter. On a également pu le voir dans la série Scènes de Ménage, sur la RSR, ainsi qu'à la Coop où il fait occasionnellement ses courses.  


0 commentaires