×
Vous avez déjà voté pour ce commentaire
En haut

Swan Lake (reloaded)

Horaire

8 Avril à 20:30
13 Avril à 15:00

Décapé et décoiffant, Fredrik Rydman signe une adaptation furieusement moderne du Lac des Cygnes de Tchaïkovski. Reprenant l’essence du ballet classique, comme le combat entre le bien et le mal, le chorégraphe suédois enrichit la partition originelle de sonorités contemporaines et revisite la mise en scène en la colorant de danse hip-hop et autres références urbaines. Effets spéciaux, projections et jeux de lumières des plus spectaculaires donnent à ce ballet classique une dimension quasi-futuriste. Après avoir triomphé en Suède, Allemagne, à Paris et à Zurich, la troupe annonce une semaine de représentations du mardi 8 au dimanche 13 avril 2014 au Théâtre du Léman, Genève.

Un ballet furieusement moderne

Il y a des adaptations qui ne passent pas inaperçues. Celle du Lac des Cygnes, revisitée par le chorégraphe suédois Fredrik Rydman, en fait partie. Ancré dans une réalité moderne, Swan Lake Reloaded reprend toute l’essence du ballet de Tchaïkovski. Au centre, un combat entre le bien et le mal, et le choix impossible entre désir d’amour et indépendance.

Dans cette version 2.0, Fredrik Rydman troque les pas de deux pour des figures issues du breakdance et revisite la partition de Tchaïkovski pour l’enrichir de rythmes et de sonorités electro. Effets spéciaux, projections et jeux de lumières spectaculaires donnent à ce ballet classique une dimension ultra-moderne, loin du rêve et de l’enchantement du ballet originel, un lointain conte germanique.

Une histoire revue et corrigée

Emmenée par onze danseurs-acteurs d’une virtuosité remarquable, Swan Lake est une œuvre visuellement forte, à l’esthétique tour à tour à tour gothique, trash ou furieusement kitsch. Outre les décors, l’histoire a également été quelque peu remaniée. Le sorcier Rothbart est devenu dealer et les cygnes blancs, des belles de nuit qui arpentent le bitume à la recherche du client ou d’une dose, se parent chaque nuit de leurs plus belles fourrures et talons hauts. L’une d’entre elles, Odette, va tomber amoureuse de Siegfried, au grand dam de Rothbart… 

0 commentaires