×
Vous avez déjà voté pour ce commentaire
En haut

Lieu

Horaire

20 Juin à 23:55

Téléphone

xxx xxx 06 06 Montrer

Prix

Entrée — 20 CHF.

Alex Kostic (ECR Rec., Silencio) + Barem (Minus, Argentina)

Après Guti en 2012, BAREM est le second argentin de Buenos Aires que nous recevons au Silencio. Quand vous buvez le maté avec une vieille dame, à l’ombre d’une avenue hausmannienne qui traverse la capitale, elle aura tendance à vous dire que Buenos Aires c’est un peu « el culo del mundo ». Ville retirée, éloignée de tout, on y apprendrait les nouvelles du monde après toutes les autres cités. Cependant BAREM, jeune talent que toutes les scènes électroniques s’arrachent aujourd’hui, est l’exemple type d’une génération qui est née avec la technologie digitale autour d’elle, et qui a appris la musique à travers des logiciels comme Reason ou Ableton. A l’époque de la vente on-line, ce artiste argentin s’est fait connaître partout autour du globe, et peu importe finalement pour ses fans qu’il soit originaire d’Argentine. Encore que. Barem est un artiste très spontané pour qui, sans les émotions, il n’est pas possible de faire de la musique. De son premier track reconnu « Suki » (2005) à l’impressionnant « Kolimar » (2008), alors que l’on colle volontiers l’étiquette de « minimale » à son style, transparaît cependant une musique pleine de finesse et un groove certain pour faire danser. Cela devient encore plus évident lors de ses sets live, où le garçon transmet une telle énergie, que les dancefloors chavirent les uns après les autres devant ses coups de butoir et ses loops endiablés. Pour recevoir avec les honneurs qu’il mérite le Porteño du bout du monde, ALEX KOSTIC, joue le majord’homme et met les petits plats dans les grands. 

0 commentaires