×
Vous avez déjà voté pour ce commentaire
En haut

Le Rêve Penché

Horaire

5 Août de 11:00 à 11:40
6 Août de 11:00 à 11:40
7 Août de 11:00 à 11:40
8 Août de 11:00 à 11:40
9 Août de 11:00 à 11:40
10 Août de 11:00 à 11:40
13 Août de 11:00 à 11:40
14 Août de 11:00 à 11:40
15 Août de 11:00 à 11:40
16 Août de 11:00 à 11:40
17 Août de 11:00 à 11:40
19 Août de 11:00 à 11:40
20 Août de 11:00 à 11:40
21 Août de 11:00 à 11:40
22 Août de 11:00 à 11:40
23 Août de 11:00 à 11:40

Téléphone

xxx xxx 93 63 Montrer

Prix

Entrée — 30 CHF.

Le rêve penché est un spectacle destiné aux jeunes enfants dès 3 ans, qui résonne en nous à travers le thème de la peur des cauchemars. A la suite de sa création remarquée à la Cour des contes de Genève en 2012, ce spectacle a enthousiasmé le public du Festival international du conte de Fribourg. Après plusieurs accueils en Suisse romande dont l’Usine à Gaz de Nyon et le Petit Théâtre de Lausanne dernièrement, c’est au tour du Théâtre de l’Orangerie de l’offrir à son jeune public.

Un petit garçon a décidé d’affronter ses cauchemars. Dans sa quête initiatique, il croisera « une faune drolatique et inquiétante » mais recevra l’aide d’une curieuse dame, vêtue d’une longue robe blanche, qui « apprivoise les sons, les contes et les peurs ». 

L’espace de jeu, aux dimensions d’une chambre d’enfant, évoque la matrice du premier lit, théâtre originel d’ombres et de replis à la fois protecteur et inquiétant. Dans la chambre-monde se mêlent draps, voilages, blancheur, silences et sonorités tantôt familières ou étranges. On est là, penché en bordure des songes. Les talentueux Myriam Boucris et Denis Correvon savent parfaitement captiver et entraîner le spectateur dans ce conte musical et théâtral, dont le lieu est celui du rêve. Les protagonistes échangent leurs rôles, chantent, jouent de, et avec, leurs instruments musicaux, manipulent les objets. Des figures de petits loups sont tirées des étoffes par le jeu des pliages et des noeuds, selon la technique de l’origami. Un peu à l’écart de la scène sont disposés des instruments de musique atypiques, dont un mythique instrumentarium Baschet, ensemble de quatorze structures sonores métalliques de forme conique et de différentes couleurs. La musique est ici expérience, « visant à donner un corps sonore aux personnages ».

A la suite de la représentation d’une durée de quarante minutes environ, le public est convié à participer à un joyeux atelier d’exploration du décor, des objets, des sons et de la lumière. 

0 commentaires